Forum pour les passionnés de Mercedes-Benz w108 et w109


    Démontage boîte K4A 040

    Partagez
    avatar
    Type17
    membre
    membre

    Messages : 56
    Date d'inscription : 26/11/2012

    Démontage boîte K4A 040

    Message  Type17 le Sam 25 Avr - 19:41

    Salut tout le monde,

    voilà l'hiver est terminé alors il faut bien profiter de ces belles journées...

    Au programme tomber la boîte de la W108 afin de changer les joints d'arbre qui à mon avis sont la source de mes fuites d'huiles gargantuesques (à la fin on verra que non...mais bon)

    Donc on met mamie sur le pont et on s'attèle à la tâche (je n'ai jamais sorti de boîte auto... encore moins d'une propulsion...)

    Premièrement on vidange la boîte en démontant le tube de remplissage d'huile:



    On vidange ensuite le convertisseur de couple, il faut amener la vis de vidange dans le regard en tournant le moteur à la main.. (Il à l'air d'avoir encore de bonnes compression ce V8...)



    On peut ensuite débrancher les deux durites qui vont au radiateur de refroidissement de l'huile de boîte



    Puis démonter le levier de pression de commande, il est apparemment détrompé, mais j'ai préféré le repérer:



    Ensuite débrancher le câble de l'electrovalve



    Puis débrancher le tube à dépression en prenant sont de bloquer l'écrou de 14 à la base pour que l'ensemble ne vienne pas en un seul bloc



    On continue avec le câble du compteur



    Puis la prise éléctrique (entre autres les feux de recul)



    On démonte la tringlerie



    A ce moment plus aucun périphérique n'est relié à la boîte, on peut donc attaquer le support arrière, 2 vis par coté sur le chassis et 2 au milieu pour le silenbloc



    On met le cric en place pour soutenir la boîte



    On désacouple l'arbre de transmission (devant, le roulement, et l'arrière), j'ai utilisé comme technique une clé courte de 17 pour éviter que l'arbre ne tourne (c'était bien serré)

    Bizarrement à ce moment la je me dis que tout ce que je démonte à l'air neuf ou récent (on verra plus tard que mon pressentiment était le bon...)



    La partie de plaisir commence maintenant... Dévisser les 6 vis de 13 qui accouplent le convertisseur de couple au plateau d'entrainement, il faut faire tourner le moteur à la main (on ne peut pas passer de douille pour le faire tourner)



    Ensuite défaire les 12(!!!) vis qui tiennent la boîte sur le moteur, dont certaines sont plus qu'inaccessibles... Un vrai cauchemar...

    Je vous les ai indiquées au cas ou...



    Voici les accusés...



    Enfin libre... En la décrassant je trouve un plaquette indiquant austauschgeräte... (Echange standard dans la langue de Goethe)
    Ce qui est plutôt une bonne nouvelle..



    Le joint de sortie semble neuf...



    Celui d'entrée aussi (il sera changé quand même...) l'intérieur de la cloche est sale



    Après un léger nettoyage cela va tout de suite mieux... Par contre cela ne résout pas mon problème d’huile, il manquait près de deux litres sur 6.7l dans la boîte... (vidange mal faite? L'huile semblait neuve)



    Un detail à prendre en compte au remontage, le convertisseur de couple entraîne la pompe d'huile de la boîte, ne pas forcer au remontage sous peine de casser les pattes d'entrainement (sachant qu'un convertisseur coûte entre 500 et 1000€)



    Bon on va voir du côté du moteur, car c'est bien gras aussi...

    Voici le plateau d'entraînement, cette fine tôle est tout ce qui sert à transmettre de mouvement du vilbrequin à la boîte, c'est assez incroyable, car elle est épaisse de moins d'1mm



    Comme la boîte est dehors, j'ai commandé un joint spi de vilbrequin au passage, ce ne sera pas du luxe, car celui-ci est cuit... (partie du bas)



    @ plus pour de prochaines aventures! (je dois changer le radiateur de chauffage de la GTI qui m'a laché le week-end passé Laughing )

    Chris

      La date/heure actuelle est Mar 22 Mai - 2:10